Association Nationale 1914-1918

A la découverte des sites de la Grande Guerre

26 octobre 2018 : Un exemple d’action locale à Bricquebec (Manche)

Depuis 25 ans, la Guerre 1914-1918 est un des pôles des actions que l’Association d’histoire « Les Amis du Donjon », présidée par notre adhérent Rémi PEZERIL, a mis en place. Cet été 20 panneaux géants ont été vus par les promeneurs sur la Voie verte sur le lieu de l’accident de trains du 4 août 1914. L’exposition du 26 octobre au 12 novembre dans le chartrier du château médiéval de Bricquebec reprend les photos des trains enchevêtrés prises sur place ainsi que les aquarelles d’Alphonse Robine très agrandies. En pénétrant dans une petite salle du chartrier le visiteur se retrouve totalement happé par l’environnement des soldats dans les tranchées, à Verdun (Ravin de la Mort) et en Champagne, de nuit ou dans la neige, sous les obus ou pataugeant dans la boue. Les dessins originaux de Louis Robine (frère d’Alphonse) apportés par sa famille dans des classeurs ont été déposés sur une table.

Sur les panneaux en bois de l’Association, le visiteur peut lire les biographies des 440 soldats tués ou disparus classés par commune et aussi restitués dans l’ordre chronologique des batailles de 1914 à 1918.

Un soldat de Bricquebec revenu de la guerre est mis en valeur grâce aux photos et lettres à sa femme. Théodore Osmond sera le sujet du prochain article de la revue trimestrielle La Voie du Donjon n° 98.

La vie quotidienne des habitants de Sottevast, commune du canton, a été retracée dans tous ses aspects par l’instituteur de la commune, Georges Jamard. Un type de document assez rare publié dans notre revue.

L’expo est à disposition des scolaires et sera prolongée les 11 et 12 novembre. Deux cents personnes l’ont vue la première semaine. Puis du 19 au 25 novembre, les aquarelles seront prêtées dans une autre commune, Yvetot-Bocage près de Valognes. Elles seront remises sur la Voie verte en octobre 2019 pour les adhérents de l’Association Nationale 1914-1918 en visite dans le Cotentin sur les traces de cette guerre. Six mille commémorations ont lieu en novembre à travers toute la France permettant de mieux comprendre le cauchemar qu’ont vécu ces hommes et leurs familles. Il restera à mieux faire connaître au public les conséquences de cette tragédie pour l’Europe et le Proche-Orient jusqu’à nos jours.   

      Le Musée de la cavalerie de Saumur expose les aquarelles originales d’Alphonse Robine jusqu’au 11 novembre 2018.

 

"cliquer sur la photo pour faire défiler et agrandir"31

Les commentaires sont fermés.