Régiments d'infanterie nos 366 à 376

 

Verdun (72e puis 132e DI)

Un moine soldat. le sous-lieutenant Xavier Thérésette
Beauchesne, 1917
Livre mémorial dans lequel on trouve quelques fragments d'une correspondance d'un grand intérêt. L'auteur, un franciscain combattant, fut affecté à cette unité comme sous-lieutenant le 3 novembre 1914. Il fut tué à Verdun le 26 février 1916. (Témoins, p.548-549)

 

Epinal (71e DI)

Les mémoires d'un rat. Les commentaires de Ferdinand, Pierre Chaîne
édition complète : Payot, 1921 (réédition : L. Pariente, 2000)
Seule une partie de cet ouvrage se rapporte au 370e RI, unité à laquelle l'auteur fut affecté comme lieutenant mitrailleur en 1915 et 1916.
C'est "sous son apparence de farce [...] une oeuvre sérieuse" dont la première édition, parue pendant la guerre, connut un réel succès de librairie. (Témoins, p.424-426)

Le valet de gloire, Joseph Jolinon
Rieder, 1923
Mobilisé en août 1914, l'auteur fit toute la guerre comme simple soldat. Avocat de profession, il fut amené à défendre les mutins lors des procès de 1917. Il garda de cette expérience - et de celle de la guerre en général - une haine profonde et un violent ressentiment, qu'il exprime dans ce livre. Il brosse de lui-même (à travers son héros) et des soldats un portrait si noir que Cru refuse de le prendre au pied de la lettre. Il estime qu'il s'agit là non plus d'un roman autobiographique mais d'un roman à thèse, où les faits sont volontairement déformés pour soutenir une opinion. (Témoins, p.622-623)

Journal et photographies de guerre, Gaston Nitzer

Gaston Nitzer est né dans le Doubs en 1888. Instituteur à Pont de Roide, il est incorporé dès le 1er août 1914. Il est de retour à Belfort, pour une raison inconnue, le 13 octobre et ne repart que le 6 décembre, affecté au 372e RI . Il combat au Vieil-Armand, puis embarque le 8 octobre 1915 pour Salonique. Atteint de paludisme, il est rapatrié fin mars 1917. Après une période de convalescence, il réintègre son régiment, en métropole, le 23 janvier 1918, avec lequel il termine la guerre.
Il a laissé un carnet de route, assez laconique, mais aussi (et peut-être surtout) de nombreuses photographies, notamment au cours de son séjour sur le front d'Orient.

Document disponible en ligne


Des remarques ? Des suggestions ?
Contactez-nous !
Mise à jour :
mai 2004